Retour

La technologie suisse envahit Cusco

18.03.2020

L'hôtel de Cusco cessera d'émettre 21 tonnes de CO2 par an, ce qui équivaut à planter 4 410 arbres par an.

La capitale archéologique de l'Amérique est devenue une ville énergétique après que l'une des principales chaînes hôtelières ait installé 200 panneaux solaires, sur le célèbre hôtel Xima appartenant au Trujillan Pedro Morillas. Grâce à cette action, l'entreprise hôtelière devrait cesser d'émettre 21 tonnes de CO2 par an, ce qui équivaut à planter 4 410 arbres par an, devenant ainsi le premier hôtel éco-durable du sud du pays. L'entreprise Soleol Suiza, dont le fondateur et directeur général est Jean-Louis Guillet du siège en Suisse et dont le directeur au Pérou est José Carlos Morillas, a installé le système solaire pour l'autoproduction d'électricité, dans le cadre du projet dit "impérial".

Les panneaux solaires sont situés dans une zone de 320m2 à l'abri de l'ombre. Grâce à cela, l'hôtel Xima devient la première entité privée de Cusco à améliorer son niveau de certification écologique, obtenant la meilleure note écologique avec la certification du cabinet de conseil EnergyBat, organisme européen qui certifie l'efficacité énergétique. Avec tout cela, Xima Hotels parvient à réduire son empreinte carbone. Le système comporte 200 panneaux solaires installés avec la technologie suisse, qui produisent plus de 54,32 kW de puissance, soit l'équivalent de l'énergie utilisée par 5'432 lampes LED de 10watts, énergie qui contribue à l'auto-approvisionnement des besoins qui sont faits dans cette entreprise.

Cusco possède l'un des meilleurs rayonnements solaires au monde car le potentiel solaire y est élevé, ce qui contribue à diminuer la consommation électrique de la ville et permet d'économiser sur la facture.

 

Source : terra.org